investissement progressif

L’investissement progressif : la méthode pour gagner en bourse

Partager l'article

En bourse, il existe de nombreuses stratégies. Il y en a une qui permet de ne pas se tromper. En bourse, ne pas se tromper, c’est déjà faire beaucoup mieux que la plupart des investisseurs. Il s’agit du dollar cost averaging, ou l’investissement progressif. Vous n’avez jamais entendu ce nom ? C’est bien dommage.

Qu’est-ce que le dollar cost averaging ou l’investissement progressif ?

L’investissement progressif est une méthode simple d’investissement qui consiste à investir la même somme en bourse aux mêmes intervalles de temps.

Par exemple, on s’engage à investir 100 euros par mois en bourse. L’idéal est d’investir dans un ETF ou un fonds de gestion pour diversifier votre portefeuille et diminuer vos frais de courtage.

Quels sont les avantages de cette méthode ?

L’avantage premier de cette méthode est de diminuer son stress face à la bourse. Il faut savoir dès le départ que s’il nous arrive d’acheter au plus bas, il nous arrivera aussi d’acheter au plus haut. Il faut l’accepter. La bourse monte ? Tant mieux pour votre portefeuille. La bourse baisse ? Génial, vous allez acheter moins cher !

Le second avantage de l’investissement progressif est la performance. Lisser son investissement dans la durée vous garantit un prix d’achat plus faible.

Par exemple :

Si vous aviez depuis 1983 investi 100 dollars chaque mois dans le S&P 500, votre prix d’achat moyen aurait été de 575 dollars, alors que la cour du S&P 500 est aujourd’hui à 4000 dollars. Vous auriez investi 45500 dollars et vos titres en vaudraient 295000 dollars.

Si vous aviez depuis 2009 (date de création de l’indice) investi 100 euros dans le CAC 40 GR, votre prix d’achat moyen aurait été de 9749 euros, pour un cours de 17000 euros aujourd’hui. Vous auriez investi 13800 euros. Aujourd’hui, votre portefeuille serait de 23600 euros. J’ai volontairement pris l’indice CAC 40 GR, parce qu’il intègre les dividendes réinvestis.

Et oui, le dollar cost averaging, c’est aussi une performance liée aux intérêts composés ! C’est une des raisons pour laquelle il ne faut pas comparer les performances du S&P 500 et du CAC 40 dans ces exemples. En effet, la durée n’est pas du tout la même. Cela dit, soyons quand même conscients qu’historiquement, le S&P 500 performe le CAC 40 sur la durée. 

Pensez à l’investissement programmé

Certaines banques et certains assureurs permettent de faire de l’investissement programmé : vous choisissez un support d’investissement, un ETF ou un fonds actif, et vous décidez d’un montant, 100 euros par exemple. Chaque mois, vous investissez 100 euros en bourse de manière passive et vous vous construisez un capital pour l’avenir.

L’investissement programmé est un super outil pour appliquer la méthode de l’investissement progressif ou cost averaging.

Partager l'article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code