Frais bancaires
Les frais du PEA et du PEA PME sont plafonnés depuis le 1er juillet 2019

Les frais bancaires du PEA et du PEA-PME désormais plafonnés

Partager l'article

Depuis le 1er juillet 2020, les frais du PEA et du PEA PME sont plafonnés par un décret. C’est une très bonne nouvelle pour les épargnants individuels qui ne faisaient pas forcément trop attention aux frais bancaires. Pourtant, ceux-ci peuvent peser très lourd sur la performance de votre portefeuille sur le long terme. Nous allons voir les différents types de frais.

Les frais d’ouverture de compte

Les frais d’ouverture de compte son plafonnés à 10 euros. C’est un bon début !

Les frais de tenue de compte

Les frais de tenue de compte ne peuvent pas dépasser 0,4% de la valeur de votre portefeuille. Sur les petits portefeuilles, c’est une bonne nouvelle. En effet, le prorata des frais est proportionnellement plus élevé sur les petits épargnants.

Les frais de ligne du PEA

Le plafond des frais de ligne dépend du produit d’investissement :

  • 5 euros pour les titres cotés
  • 25 euros pour les titres non cotés

Concernant les titres cotés (plus courant chez les investisseurs individuels), essayez de gonfler vos lignes afin de lisser les frais de ligne. Bien sûr, n’oubliez pas de diversifier. Un ETF peut être une bonne solution.

Les frais de transaction du PEA

Si vous décider de changer de banque, les frais de transaction vont dépendre de la manière dont vous passez vos ordres d’achats et/ou de vente :

  • 0,5% maximum si vous investissez en ligne
  • 1,2% maximum si vous investissez au téléphone ou par courrier

Les frais de transfert

Les frais de transfert de titre sont également plafonnés à :

  • 15 euros par ligne pour les titres cotés
  • 50 euros par ligne pour les titres non cotés

Conclusion

La baisse de ces tarifs est une excellente nouvelle pour les épargnants. Cependant, si vous investissez à travers des fonds ou des ETF, les frais de gestion de ces produits s’accumulent avec vos frais bancaires. Il faut bien regarder la performance des fonds ainsi que le leur prix pour savoir s’ils valent le coup ou non.

Partager l'article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code